Subject 7: Optimisation du portefeuille d’actifs des compagnies d’assurance vie sous contrainte de garantie en capital

 

Optimisation du portefeuille d’actifs des compagnies d’assurance vie sous contrainte de garantie en capital

Le modèle économique de l’assurance vie, supports euros, connaît depuis quelques temps un réel bouleversement caractérisé par :

  • Des taux d’intérêt sur les marchés très bas, parfois négatifs, sur les échéances courtes. Ce phénomène conduit à une diminution sensible de la rémunération des contrats.

  • Des sorties (prestations) en hausse, non seulement à cause de la rémunération, mais aussi des évolutions de la pyramide des âges (arrivée à la retraite de générations nombreuses).

  • L’arrivée à échéance fiscale de nombreux contrats, qui deviennent ainsi totalement libres de réinvestissement.

Face à cette situation, les compagnies d’assurance ont entamé depuis quelques années une modification de la composition de leur actif pour continuer à proposer une rémunération positive aux assurés, tout en garantissant le capital. En se tournant vers des actifs plus risqués, porteurs potentiellement d’une prime de risque positive, ils s’exposent à ne pas pouvoir garantir le capital (même s’ils disposent d’un « matelas », qualifié de réserve). Le sujet de cette thèse s’inscrit dans cette logique d’une gestion actif/passif (gestion des stocks et des flux) et de structuration en conséquence de l’actif entre les différentes classes d’actifs financiers. Sur la base d’une modélisation mathématique et d’un travail statistique autour des éléments clés (rentabilité, risque, corrélations), une recherche de l’allocation optimale de l’actif des compagnies d’assurance vie est visée. Les fondements théoriques sont issus de la théorie du portefeuille et des processus stochastiques appliqués à la finance de marché.

Pré-requisite : Good level in economics analysis and in market finance, with a knowledge of mathematics tools. 

 

Host laboratory : GRANEM (University of Angers)

Return >> Subjects